Mieux connaître les APHTES

Qu'est-ce qu'un aphte ?

L’aphte est une petite lésion ulcéreuse située sur la langue ou la muqueuse buccale, à l’intérieur des lèvres,
des joues, autour des gencives.(7,8). Il se présente sous forme d’un cratère de petite taille
(2 à 10 mm de diamètre), de coloration jaunâtre/grisâtre aux bords réguliers entouré d’un liseré rouge.
L’aphte peut être unique ou multiple (aphtose).(7,8) Les aphtes occasionnent des sensations de brûlures
très désagréables.
Ils ne sont ni infectieux, ni contagieux et guérissent spontanément au bout d’une dizaine
de jours
, la période douloureuse durant généralement moins de 5 jours.(9,10)

Quelles sont les causes possibles des aphtes(9,10,11) ?

Tout le monde peut avoir des aphtes. Leur apparition n’est pas synonyme d’une hygiène douteuse.

Leurs origines peuvent être multiples :

Traumatique : blessure des muqueuses suite à un brossage des dents trop énergique…
Nutritionnelle : fruits secs, fraises, ananas, agrumes, crustacés, gruyère, chocolat, tomates, épices…
Psychique : stress, choc émotionnel, fatigue…
Infectieuse : origine virale ou bactérienne.
Médicamenteuse : aspirine, anti inflammatoires, antibiotiques, substituts nicotiniques…
Carencielle : vitamine B12, B1, B2, B6, fer…
Hormonale : cycle menstruel, grossesse…

Qui peut etre touché par des aphtes ?

Les aphtes touchent autant les hommes que les femmes et beaucoup plus les jeunes que les personnes plus
âgées
(1) :
56% des - de 30 ans
déclarent avoir été concernés
lors des 12 derniers mois
27% des + de 60 ans

Enquête déclarative réalisée auprès de 1692 Français de + de 18 ans. Juin 2008

Quels objectifs pour un traitement contre les aphtes ?

Compte-tenu de la gêne occasionnée par les aphtes, l’objectif primordial est de protéger la lésion
pour calmer la douleur
et de favoriser leur cicatrisation rapide.(12, 13)
L’utilisation de dispositifs médicaux à base d’acide hyaluronique en application locale peut répondre
à ces objectifs.

Demander conseil à votre pharmacien.

Quand faut-il consulter votre chirurgien dentiste ou votre médecin ?

Si les aphtes sont multiples, s’ils sont de grande taille et récidivants, s’ils sont associés à de la fièvre
ou si les symptômes persistent.(9,12,14)

L’aphte peut-il etre confondu avec d’autres pathologies ?

OUI, il faut faire attention à ne pas confondre aphtes et :
Syndrome pieds-mains-bouche chez l’enfant (12,15)
D’origine virale (coxsackies), associant des ulcérations buccales à des vésicules des pieds et des mains.
Herpès chez l’enfant (10,12)
Car le premier contact avec le virus de l’herpès peut entrainer une atteinte buccale, se manifestant
par des vésicules ou des ulcérations douloureuses et souvent sanguinolentes associées à de la fièvre.
Maladie de Behçet (10,12)
Qui associe des lésions buccales, génitales et oculaires.
Candidose orale (10)
Qui résulte du développement d’un champignon : candida albicans et se traduit par la formation
de plaques blanches dans la bouche.
ATTENTION !
Toute lésion persistante,
toute ulcération chronique même totalement indolore
doit être examinée par un spécialiste. (10)

Références bibliographiques

  • (1) Affections buccales et automédication. Etude Institut Arcane sur 1 692 patients. Rapport interne laboratoires Expanscience. Juin 2008.
  • (2) Association Dentaire Française : les maladies parodontales. Etude ICSII réalisée par l’ADF sous l’égide de l’OMS. www.adf.asso.fr/fr/presse/fi ches-pratiques/maladiesparodontales. Consulté le 26/12/2013.
  • (3) Doctissimo.fr : Dossier gingivite. http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/dents/articles/15604-gingivite.htm. Août 2012.
  • (4) Commission européenne. Direction générale «Santé et protection des consommateurs». Programme d’action communautaire en matière de surveillance de la santé. Une sélection d’indicateurs essentiels en santé buccodentaire. 2005.
  • (5) Fédération Française d’Orthodontie. http://www.orthodontie-ffo.org/. Consulté le 06/01/2014.
  • (6) Données IMS cumul mobile septembre 2013.
  • (7) Aphtes et aphtose bucco-pharyngés : P. Lescloux, S. Molko, J. Samson. Cahiers de l’ADF n° 10. 4° trimestre 2000.
  • (8) Dictionnaire de l’Académie de Médecine version 2013.
  • (9) Ameli-santé.fr : Les aphtes.http://www.ameli-sante.fr/aphtes.html. Consulté le 26/12/2013.
  • (10) Doctissimo.fr : Les aphtes. http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/aphtes/aphtes.htm. Consulté le 06/01/2014.
  • (11) Vulgaris Médical : aphte. http://www.vulgaris-medical.com/encyclopediemedicale/aphte. Consulté le 06/01/2014.
  • (12) Le conseil à l’officine dans la poche, pages 12 & 13. Florence Bontemps. Edition Wolters Kluwer France. 2009.
  • (13) Fiche conseil / Comment se débarrasser d’un aphte ? http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2013/08/Fiche-Apthe.pdf. Consulté le 26/12/2013.
  • (14) WK Pharma - Aphtes : quelles solutions quand ça fait mal. http://www.wk-pharma.fr/upload/bdd/55/Aphtes.pdf. Consulté le 06/01/2014.
  • (15) Doctissimo.fr : Syndrome pied-main-bouche.http://www.doctissimo.fr/html/sante/bebe/15584-syndrome-pied-main-bouche.htm. Juillet 2012.
  • (16) Société Française de parodontologie et d’Implantologie orale : Informations patients / gingivites. http://www.sfparo.org/espace-grand-public/informations-patients/54-gingivite.html. Consulté le 26/12/2013.
  • (17) Ameli-santé.fr : Maladie des gencives. http://www.ameli-sante.fr/maladie-des-gencives.html. Consulté le 26/12/2013.
  • (18) Notices Hyalugel.
  • (19) Pagnacco A, Vangelisti R, Erra C, et al. Studio Clinico in doppio ciego verso placebo di un nuovo gel gingivale a base di sodio ialuroneto. Attualità Terapeutica internazionale. 1997; 15(4): 1-7.
  • (20) Notice Hyalugel 1ères dents
  • (21) Infobebes.com : poussées dentaires. http://www.infobebes.com/Bebe/Sante/Petits-maux/Poussees-dentaires/Dents-de-bebe-tout-sur-les-premieres-poussees-dentaires. Consulté le 5 novembre 2015.
  • (22) Ameli-sante.fr : poussées dentaires. http://www.ameli-sante.fr/poussees-dentaires. Consulté le 5 novembre 2015.
  • (23) Enquête Arcane Research "les poussées dentaires" réalisée entre le 20 et le 29 mai 2015. Interrogation de 6 232 français dont 407 parents d’un enfant de moins de 36 mois ayant eu une poussée dentaire au cours des 12 derniers mois.
  • (24) Rapport d’étude clinique Ricerfarma GENG10-12, 11 June 2014.